Image Large 1170 x 400: 

 

Des chercheurs américains ont mené la première phase d’un essai clinique destinée à tester un vaccin qui pourrait soigner le cancer colorectal. Les résultats ont été publiés dans le Journal of Immuno Therapy of Cancer.

 

Ils n’en sont qu’à la première phase d’essai mais les résultats semblent déjà très prometteurs. Des chercheurs de l’Université Thomas Jefferson à Philadelphie ont testé sur une dizaine de patients un vaccin mis au point pour soigner le cancer colorectal. Les résultats de l’essai clinique ont été publiés le 23 avril 2019 dans la revue Journal of Immuno Therapy of Cancer (1).

 

L’activation d’une cellule T

Atteints d’un cancer du côlon de stade I et II, 10 patients ont participé à l’essai en recevant le vaccin. 30, 90 et 180 jours après l’injection, des bilans sanguins ont été réalisés sur les participants et ont révélé que le vaccin activait une cellule "T". Celle-ci aurait la capacité d’anéantir les cellules cancéreuses.

 

La molécule GUCY2C ciblée

Une molécule exprimant la tumeur colorectale a été ciblée en particulier. Les chercheurs ont marqué la GUCY2C afin de différencier les cellules saines des cellules cancéreuses (2,3), permettant ainsi au vaccin de mobiliser le système immunitaire contre elles. Ainsi, la combinaison formée par la GUCY2C et le vaccin capable de renforcer la réaction immunitaire a permis la destruction de la tumeur.

 

Une pour d’autres cancers ?

Outre les tumeurs colorectales, d’autres cancers expriment la molécule GUCY2C, notamment les cancers de l’estomac, de l’œsophage et du pancréas (4). Les chercheurs souhaiteraient donc pouvoir développer une autre version encore plus aboutie du vaccin pouvant soigner d’autres cancers.

 

Source

(1) Snook, A.E. and al. Split tolerance permits safe Ad5-GUCY2C-PADRE vaccine-induced T-cell responses in colon cancer patients. Journal for ImmunoTherapy of Cancer. 2019 Apr 23;7(1):104. Doi : 10.1186/s40425-019-0576-2.

(2) Magee MS, Abraham TS, Baybutt TR, et al. Human GUCY2C-Targeted Chimeric Antigen Receptor (CAR)-Expressing T Cells Eliminate Colorectal Cancer Metastases. Cancer Immunol Res. 2018;6(5):509–516. doi:10.1158/2326-6066.CIR-16-0362.

(3) Akaa A.A. et al. Guanylate cyclase C as a target for prevention, detection, and therapy in colorectal cancer. Expert Rev Clin Pharmacol. 2017 May; 10 (5):549-557. doi: 10.1080/17512433.2017.1292124.

(4) Marszalowicz G.P. et al. GUCY2C lysosomotropic endocytosis delivers immunotoxin therapy to metastatic colorectal cancer. Oncotarget. 2014 Oct 15;5(19):9460-71. DOI : 10.18632/oncotarget.2455.

Pour en savoir plus sur ce thème, nous vous invitons à consulter le programme du colloque ‘’Révolutions thérapeutiques en cancérologie’’, organisé par l’Institut Servier.

Découvrez le programme