Il est de plus en plus admis qu’il existe un lien fort entre le microbiote intestinal et le développement des maladies psychiatriques, autour d’un axe intestin-cerveau. L’influence du cerveau sur l’intestin a ainsi été observée dans la prise de poids et l’apport en nutriments comme dans le maintien de l’équilibre microbien. A l’inverse, l’intestin a montré son influence sur les neurotransmetteurs, le stress, l’humeur et le comportement.
Quels arguments soutiennent ce lien entre le microbiote intestinal et les maladies psychiatriques, et dans quelles pathologies une interaction a-t-elle été observée ? Les troubles liés à l’usage de l’alcool, en particulier, en sont une parfaite illustration.

Auteur
Pr. Philippe DE TIMARY
Auteur
Pr. Philippe DE TIMARY
Catégorie
Immunologie
Type de publication
Acte
Année
2018
Télécharger la publication