De nouveaux moyens tels que l’immunohistochimie, l’hybridation in situ, et l’intelligence artificielle donnent à l’anatomopathologiste la possibilité de contribuer à un diagnostic plus précis des tumeurs

Auteurs
Frédéric Bibeau, Service d’Anatomie Pathologique, CHU de Caen, UNICAEN, Normandie Université, Caen, France
Auteurs
Frédéric Bibeau, Service d’Anatomie Pathologique, CHU de Caen, UNICAEN, Normandie Université, Caen, France
Catégorie
Cancer
Type de publication
Acte
Année
2019
Télécharger la publication