Image Large 1170 x 400: 

Des chercheurs britanniques et américains ont récemment prouvé que la consommation de flavanols de cacao serait bénéfique pour le cerveau. Selon eux, une consommation riche en flavanols de cacao, permettrait de se rétablir plus vite après un incident vasculaire notamment et d’obtenir une meilleure performance sur des tests de haut niveau de complexité.

 

La grande famille des flavonoïdes

Les flavanols de cacao font partie de la famille des flavonoïdes que l’on retrouve dans différents aliments tels que les raisins, les baies, les pommes, les fraises, le soja et les thés. En effet, les flavonoïdes sont répartis en six groupes, les flavanols présents dans les fèves de cacao notamment, les anthocyanidines présentes en grande quantité dans les baies, les flavones que l’on retrouve dans le persil et le céleri, les flavonols dans les choux et les pommes, les flavonones présentes dans les agrumes ainsi que les isoflavones en grande quantité dans les graines de soja. Tous les flavonoïdes sont de puissants antioxydants qui participent à bonne santé cardio-métabolique.1

Depuis peu, les flavonoïdes sont également plébiscités pour stimuler le cerveau, notamment grâce à la consommation de flavanols de cacao. En effet, selon une équipe de chercheurs américano-britanniques, la consommation de flavanols de cacao conduirait à une oxygénation tissulaire plus efficace dans les zones frontales du cerveau. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont effectué un essai en double aveugle chez des jeunes adultes en bonne santé générale et cognitive, non-fumeurs et sans pathologies cérébrales, cardiovasculaires ou respiratoires connues.

 

Une oxygénation cérébrale plus forte chez les consommateurs de flavanols de cacao

L’équipe internationale a inclus 18 participants, tous de sexe masculin, afin d’effectuer un essai en double aveugle en deux étapes avec les mêmes participants. Pour la première partie de l’essai, les participants ont reçu du cacao riche en flavanols puis ils ont respiré de l'air contenant du dioxyde de carbone à hauteur de 5%, afin de solliciter le système vasculaire cérébral. Ensuite à deux semaines d’intervalle, pour la deuxième partie de l’essai, les participants ont consommé du cacao transformé avec de très faibles taux de flavanols et ont également respiré du dioxyde de carbone.

Sur les 18 participants, 14 ont eu une réponse d'oxygénation cérébrale plus forte et plus rapide suite à l’exposition aux flavanols de cacao. Ils ont obtenu d’excellents résultats aux tests cognitifs les plus difficiles en résolvant 11% des problèmes plus correctement que les 4 autres participants. Ils ont également répondu plus rapidement que lorsque leur consommation de cacao était faible en flavanols. Ainsi, les chercheurs concluent que les flavanols entraînent dans la majorité des cas des améliorations dans la réactivité cérébro-vasculaire chez un cerveau sain, comprenant notamment des performances cognitives dépendantes du préfrontal lors d’un fort niveau de demande cognitive. Les chercheurs confirment également les bénéfices du flavanol sur la fonction endothéliale périphérique.2

 

Sources

  1. Morand, Christine. (2014). Intérêt des aliments riches en flavonoïdes pour le maintien de la santé cardio-métabolique. Médecine des Maladies Métaboliques. 8. 10.1016/S1957-2557(14)70860-0.

  2. Gratton, G., Weaver, S.R., Burley, C.V. et al. Dietary flavanols improve cerebral cortical oxygenation and cognition in healthy adults. Sci Rep 10, 19409 (2020).