Image Large 1170 x 400: 

Comment les patients ayant eu une colectomie laparoscopique vivent-ils cet acte chirurgical? Quelques éléments de réponse avec une revue de la qualité de vie des patients incluant plusieurs études.

 

1| La colectomie, un traitement de référence pour le cancer du côlon

En France, le cancer du côlon se place au troisième rang des cancers les plus fréquents chez l’homme et au deuxième rang chez les femmes, avec plus de 43000 nouveaux cas chaque année et environ 17117 décès, selon Santé Publique France. Le taux de survie est de 60,3% à 5 ans.1

Le recours à la colectomie laparoscopique comme traitement du cancer du côlon est de plus en plus fréquent avec des résultats au moins équivalents à la colectomie par laporotomie.2

La colectomie laparoscopique est une technique chirurgicale dite moins invasive et permettant un raccourcissement de la durée d’hospitalisation. Cette technique induirait une diminution de la douleur post-opératoire avec de bons résultats de rétablissement des patients.3

 

2| La qualité de vie des patients après une colectomie laparoscopique

Si l’efficacité de la colectomie laparoscopique n’est plus à prouver dans le traitement du cancer du côlon, il demeure intéressant d’évaluer la qualité de vie des patients concernés. Une revue décrit la qualité de vie des patients ayant subi une colectomie laparoscopique à la suite d’un cancer. Cette revue se base sur plusieurs études réalisées avec des questionnaires d’évaluation. Au total 20 études ont été prises en compte.

La plupart des études inclus dans cette revue font état d’une amélioration progressive au cours du premier trimestre après l’opération. La plupart des effets post opératoires, tels que la douleur, la baisse de l’appétit, la fatigue ont été atténué après 3 mois. La majorité des études relèvent une amélioration sur le plan social autour de cette période également sauf une étude anglaise qui signale une persistance de difficultés physiques et sociales jusqu’à 3 ans après l’opération.5 Une différence qui peut selon les chercheurs s’expliquer en fonction du type de population interrogée et de l’aide reçue dans la convalescence. Il a également été constaté que le fonctionnement social un mois après l’opération obtient un meilleur score que chez les patients ayant subi une chirurgie invasive, ce qui influence de manière significative la qualité de vie des patients. Enfin, les patients les plus âgés sont plus à risque d’être confrontés à des difficultés de manière générale au cours de la première année suivant la colectomie laparoscopique.4

Les conclusions de cette revue sont édifiantes même si elles sont à relativiser puisque d’une étude à l’autre, les échelles d’évaluation utilisées ne sont pas toujours les mêmes.  Toutefois, les retours d’expérience et de qualité de vie évoqués peuvent aider aux consultations préopératoires afin de rassurer, prévenir et préparer au mieux les patients devant subir une colectomie laparoscopique future.

 

3| Sources

  1. https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/cancers/cancer-du-colon-rectum
  2. Bayar R, Mzoughi Z, Djebbi A, Halek G, Khalfallah MT. Colectomie laparoscopique versus colectomie par laparotomie dans le traitement des adénocarcinomes coliques non métastatiques [Laparoscopic colectomy versus colectomy performed via laparotomy in the treatment of non-metastatic colic adenocarcinomas]. Pan Afr Med J. 2016;25:165. Published 2016 Nov 16. doi:10.11604/pamj.2016.25.165.10071
  3. Chang GJ, Nelson H. Laparoscopic colectomy. Curr Gastroenterol Rep. 2005;7(5):396-403. doi:10.1007/s11894-005-0010-4
  4. Theodoropoulos GE, Karantanos T. Quality of life after laparoscopic colectomy for cancer. JSLS. 2014;18(2):225-235. doi:10.4293/108680813X13753907291152
  5. Jayne DG, Guillou PJ, Thorpe H, et al. Randomized trial of laparoscopic-assisted resection of colorectal carcinoma: 3-year results of the UK MRC CLASICC Trial Group. J Clin Oncol. 2007;25:3061–3068